NATATION SOLIDAIRE

 

Jeudi 20 juin 2019 : journée mondiale des réfugiés

Traversée du Lac Léman à la nage

 

13 km de natation en hommage aux personnes migrantes

Pour l’article 13 de la déclaration universelle des droits de l’homme

L’année des 50 ans du Manifeste universel du Mouvement Emmaüs

 

Téléchargez le dossier de presse de la traversée du lac Léman à la nage

Jeudi 20 juin 2019, Philippe Dupont, directeur du Centre abbé Pierre – Emmaüs d’Esteville (France), va tenter de traverser le lac Léman à la nage sur 13 km. Le départ est prévu d’un village suisse situé sur la rive nord-ouest du lac (Eglise Saint-Robert à Founex) et l’arrivée à Genève (Jetée des Pâquis).

Après environ 5 heures de natation, une marche aura lieu jusqu’à l’Office des Nations Unies, devant lequel une performance mettra en avant l’article 13 de la Déclaration universelle des droits de l’homme et le Manifeste universel du Mouvement Emmaüs, adopté en Suisse il y a 50 ans.

L’objectif de cette action sportive et citoyenne est de rendre hommage aux personnes migrantes décédées en tentant de franchir une frontière, de dénoncer le caractère inhumain de la plupart des politiques migratoires actuelles et de lancer le débat au sujet de la liberté de circulation.

La distance de 13 km a été choisie pour correspondre à l‘article 13 de la Déclaration universelle des droits de l’Homme, qui prône la liberté de circulation, et le 20 juin est la Journée mondiale des réfugiés.

La Suisse est le pays où, en 1969, tous les groupes Emmaüs du monde ont été invités à se réunir pour la première fois de leur histoire, dans le parlement fédéral de Berne. Ils ont adopté le texte commun à tous les groupes Emmaüs depuis 50 ans : le Manifeste universel du Mouvement Emmaüs.

Depuis plusieurs années, Philippe Dupont, directeur du Centre abbé Pierre – Emmaüs (lieu de mémoire situé à Esteville en Normandie), s’entraîne et mène ce type d’action d’interpellation. Avec d’autres collègues, il a nagé 10 km dans le détroit de Gibraltar en 2017 et 17 km dans la Manche en 2018. Cette année encore, avec l’ensemble du Mouvement Emmaüs, il souhaite faire entendre une parole de solidarité avec les personnes qui fuient la dictature, la guerre et la misère et s’indigner des discours et des politiques sécuritaires, inhumaines et, finalement, irréalistes.

Déroulement de l’action :

Le départ se situe à l’église Saint-Robert de Founex (Suisse), jeudi 20 juin 2019. Point presse vers 11h. Départ à 12h.

L’arrivée a lieu au pied de la Jetée des Pâquis à Genève entre 16h et 17h environ. Ensuite, une marche à pied jusqu’à l’Office des Nations Unies (arrivée entre 17h et 18h) sera suivie d’une performance.

 

PRESSE

Dossier de presse :

Téléchargez le dossier de presse de la traversée du lac Léman à la nage

Rendez-vous presse :

En France : il est possible de venir effectuer une interview au Centre abbé Pierre – Emmaüs (76690 Esteville) ou lors des entraînements (à la mer à Dieppe ou bien au plan d’eau de Bédanne à Tourville-la-Rivière près de Rouen), sur rendez-vous.

En Suisse : point presse à l’église Saint-Robert de Founex, jeudi 20 juin 2019 à 11h. Arrivée à la Jetée des Pâquis à Genève jeudi 20 juin vers 16h/17h puis marche jusqu’à l’Office des Nations Unies (45 mn) suivie d’une performance sur la place.

Crédits photos :

© Centre abbé Pierre – Emmaüs
Photos librement utilisables pour l’illustration de publications médiatiques, envoi sur simple demande à direction. acape [arobase] gmail. com

© Emmaüs international
Reproduction du Manifeste universel : se renseigner auprès de e.larcher [arobase] emmaus-international.org

Contact :

Philippe Dupont
Directeur du Centre abbé Pierre – Emmaüs
Lieu de mémoire, lieu de vie
Route d’Emmaüs
76690 Esteville (FRANCE)
+33 (0)6 28 27 65 04
philippe [arobase] centre-abbe-pierre-emmaus.org
http://www.centre-abbe-pierre-emmaus.org

 

LE MOUVEMENT EMMAÜS AUX CÔTES DES PERSONNES MIGRANTES

Depuis 1949, le Mouvement Emmaüs, fondé par l’abbé Pierre, s’implique aux côtés des personnes les plus fragiles et trouve des solutions concrètes pour et avec les personnes migrantes : logement, travail, accès aux droits… En même temps, le Mouvement Emmaüs alerte l’opinion publique et les dirigeants, sur la question de la liberté de circulation (Article 13 de la Déclaration universelle des droits de l’homme) et dénonce les politiques qui nient les droits fondamentaux des plus vulnérables.

Le point de vue du Mouvement Emmaüs :

 A Emmaüs, comme dans d’autres associations similaires, on connaît la réalité difficile des personnes migrantes : guerres, persécutions, trajets dangereux, frontières meurtrières, entraves administratives, droits bafoués, xénophobie, extrême pauvreté…

Une personne migrante est une personne, avant tout. La plupart des exilés accueillis chez Emmaüs apporte une contribution remarquée par tous : ce sont souvent les personnes les plus impliquées dans la vie des communautés. Force est de constater que les personnes migrantes sont d’abord une richesse.

Les migrations sont une réalité contemporaine inévitable. Tenter de les empêcher est une illusion, qui cause de grandes souffrances. Le refus des personnes migrantes est un signe de l’égoïsme et du pessimisme de nos sociétés.

Un révélateur d’autres injustices :

 Les politiques migratoires actuelles révèlent également l’état de non-assistance à personnes en danger dans lequel nos sociétés s’enfoncent. Le traitement accordé aux migrants ressemble à celui des autres formes de vulnérabilité : mineurs en danger, prisonniers, personnes âgées, chômeurs, personnes handicapées, malades psychiatriques, personnes sans abri, etc.

En 1948, nos prédécesseurs ont adopté la Déclaration universelle des Droits de l’homme. Ce texte pose les bases des droits fondamentaux des êtres humains. L’article 13 de cette déclaration est pourtant limpide : « Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l’intérieur d’un Etat. Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays. »

 

POUR ALLER PLUS LOIN

Philippe Dupont se tient à la disposition des citoyens et organisations qui souhaitent approfondir le thème des migrations, et donne des conférences sur ce sujet.

Ressources en ligne :

Il existe de nombreuses ressources sur internet pour approfondir la réalité des migrations. En voici une liste non-exhaustive :

Emmaüs international :
https://www.emmaus-international.org/fr/nos-combats/la-paix-et-la-libert%C3%A9-de-circulation-et-de-r%C3%A9sidence,-pour-une-citoyennet%C3%A9-universelle.html

Convention nationale sur l’accueil et les migrations de Grande-Synthe :
http://accueilmigrations.org/

Etats généraux des migrations :
https://eg-migrations.org/

Migreurop :
http://www.migreurop.org/

La Cimade :
https://www.lacimade.org/

 Comment s’engager ?

Rejoindre une communauté Emmaüs proche de chez soi permet de se rendre utile et de nouer des relations fraternelles avec des personnes de toutes origines :
www.emmaus-france.org

Ce site internet inventorie 1200 actions de solidarité locale avec les migrants :
https://sursaut-citoyen.org/